L’ami René à l’honneur parmi les siens.

Dans le monde du vélo, même au-delà de la Région Nord Pas de Calais, René Pelcat est une référence. Son engagement au service du sport et du bénévolat associatif a été honoré ce samedi à Lillers par une médaille d’or Jeunesse et sport bien méritée. A laquelle on associera son épouse Marie Paule. Dans la Salle Sainte Cécile, bien petite pour l’occasion, ils furent nombreux dont beaucoup d’amis de la première heure dont la championne Laurence Leboucher.

Route

Un René avait invité bon nombre de ses amis. Du milieu sportif, bien sûr, à l’image de l’ex-patron du Tour : Jean-Marie Leblanc ; mais aussi des élus de tous bords. « Je n’ai jamais fait de politique. Ce qui m’a toujours motivé, c’est m’investir dans le sport et aider la jeunesse » avait-il dit en presse locale peu de temps avant ce grand rendez vous.

4

Lors de son discours l’organisateur du GP de Lillers insista sur certains points « je n’en suis pas arrivé là tout seul ! Beaucoup d’autres ne l’ont pas et la mériteraient tout autant que moi ! » Il pensant notamment aux entraîneurs qui consacrent leur temps à former les jeunes sportifs de demain, « qu’ils soient ou non des champions en devenir ». Une carrière qui le propulsa aux aux commandes et aux responsabilités du Comité Régional Nord Pas de Calais FFC, à la Vice Présidence de la Fédération Française de Cyclisme chargé de la Piste avec l’aboutissement du projet vélodrome le Stab à Roubaix, au Pôle France Wasquehal. Un René Pelcat qui vit défiler des champions comme Adrien Petit et Steven Tronet. Pour lui ce qui compte le plus, c’est partager des valeurs. Au premier rang desquelles le respect. « C’est à ce niveau-là que le sport a un rôle à jouer », estime-t-il. Et le sport, ça le connaît .

Un GP de Lillers qui se prépare en coulisse

Même à la retraite, il consacrait beaucoup de temps au vélo. Et toujours comme bénévole. « Je n’ai vraiment arrêté qu’en 2013 », note René Pelcat. Aujourd’hui, il est encore président honoraire du comité régional et président des Amis de Jean Stablinski.

1f

Un René Pelcat aux commandes du Grand prix de Lillers depuis 1999 avec sa casquette RSO (Région sport organisation). « À l’époque, Pascal Comini et le Vélo-club lillérois ne voulaient plus organiser le GPL. Deux mois avant le Grand prix, j’ai donc pris le relais ». Sans jamais le lâcher depuis.

Ce 52ème GPL, c’est pour le 5 mars prochain. « Je suis content car cette année, on a renforcé l’équipe, notamment avec l’arrivée de femmes, un circuit attractif en périphérie lilléroise. Des animations parallèles et surtout un centre de vie Place Jean Jaurès ». Pour 2017, le GPL s’annonce donc prometteur.