Stephane Jankowski est parti rejoindre ses amis.

L’ami « Stéphane » 72 ans , aux côtés de Jean Hemery ou encore du photographe Georges Léturgie, faisait partie des derniers « gaulois » issus tout d’abord de NORD MATIN, puis de NORD ECLAIR. Responsable du service « Sports » de l’agence de Bethune, il en devint le big boss après la retraite de « maitre Jean ».

Route

C’était l’époque du vélo le jeudi, avec pas moins de trois pages réservées au cyclisme . A ces côtés, sans oublier Georges Baraneck, nous avons vécu de sacrés moments. A Nord Matin, aux côtés de quelques jeunes chefs d’agence comme Carole Gamelin, ou encore Elsa Lambert Ligier, nous comptions pas nos heures.

6H1A9161a

Retraité depuis quelques années, il n’était pas rare de le croiser sur Lillers. Tout d’abord dans sa vie de tous les jours, mais surtout lors du GP de Lillers souvenir Bruno Comini. Un GP qu’il avait vu grandir depuis sa création, sans oublier les grands moments vécus de l’ex VC Lillers. René Pelcat Président du GPL, le sollicita il y a quelques saisons afin d’aider Daniel Mangeas l’animateur de la course. Pour le Président du GP Lillers Stéphane Jankowski s'était le "chien renifleur" de l'actualité cycliste, il était toujours au bon endroit et près des dirigeants pour récupérer la moindre information cycliste pour la faire paraître dans les colonne de Nord Eclair. Le cyclisme régional et local lui doit beaucoup car chaque course était présentée et le compte-rendu ne manquait jamais dans les colonnes. Il n'avait jamais de mal à remplir la page cyclisme qu'il avait négocié avec la direction de Nord Eclair. Sa dernière contribution aura été lors du dernier Grand Prix Cycliste de Lillers où il épaulait Daniel Mangeas pour les informations de course. Je lui ai rendu visite. il y a 3 semaines, il était affaibli mais gardait le moral en disant qu'il serait sur le podium du prochain Grand Prix 2018, la maladie en a décidé autrement. »

De mon coté, de lui, je garderai cette image du journaliste (toujours sur son 31) débarquant « BC BG » sur le cyclo cross international de Beuvry comme un sou neuf avec ses souliers vernis, ou encore des images de lui avec son calpin sur les podiums du GP de Lillers ou d’Isbergues et ces moments forts comme à Amelie les bains lors des stages de début de saison. Salut Stephane, tu vas vraiment nous manquer.