Le port du casque de vélo est-il obligatoire en France ?

En théorie, nul n’est censé ignorer la loi… mais on ne peut pas tout savoir ! Dès lors, plusieurs personnes se demandent si le port du casque de vélo est obligatoire en France. Afin de dissiper vos doutes, nous nous sommes penchés sur la question. Voici ce que nous avons découvert.

La réponse à cette question est en réalité : oui et non. En effet :

  • Le port du casque de vélo est absolument obligatoire pour tous les enfants qui ont moins de 12 ans. Si cette règle n’est pas respectée, attention : les forces de l’ordre ont le droit d’émettre une contravention dont la somme plafonne à 750€.
  • En revanche, au-delà de cet âge, il n’est pas strictement demandé d’équiper cet accessoire de protection. Il est évidemment recommandé par les autorités, mais ne saurait faire l’objet d’une quelconque amende.

Pourquoi porter son casque à vélo, si ce n’est pas obligatoire ?

Ce n’est pas parce qu’un comportement est cautionné par la loi qu’il faut forcément l’adopter. Par exemple, l’abus de chocolat n’est en aucun cas prohibé, mais il risque d’avoir des conséquences – parfois sérieuses – sur votre santé.

La logique est la même concernant les casques de protection pour cycliste. Un officier n’est pas supposé arrêter un enfant âgé de douze ans ou plus, et évidemment un adulte, si sa tête est nue pendant un trajet à vélo.

Pour autant, cet accessoire n’existe pas pour rien. Au moment d’un accident, particulièrement d’une chute, il est en mesure de faire toute la différence. Il protège une zone précieuse de notre anatomie : la tête. Statistiquement, les cyclistes qui ne sont pas coiffés d’un casque ont plus de chances d’être dans une situation médicale grave si leur trajet tourne mal.

À lire aussi  Comment bien choisir une selle de vélo pour femme ?

Il faut savoir que l’esthétique n’est pas un argument solide, d’autant que les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour proposer des modèles plus sobres, plus agréables à porter. On vous recommande donc vraiment de prioriser la sécurité !

L’obligation de porter un casque à vélo : ce qu’il faut retenir… et une piste de réflexion

La loi française prévoit le port du casque pour tous les enfants qui n’ont pas encore atteint l’âge de douze ans. Au-delà de ce seuil, il en va vraiment de la responsabilité individuelle.

Attention, toutefois : la loi est rarement binaire. Certes, vous pouvez flâner à bicyclettes sans être inquiété(e) par un agent de police, tant que vous avez l’âge requis. Mais dans certaines situations, l’absence de cet accessoire peut influencer une décision de justice.

Si, par exemple, vous réclamez une participation à des frais d’opération car vous vous êtes blessé(e) à la tête mais que vous n’aviez rien pour vous protéger à ce moment-là, obtenir gain de cause risque d’être plus compliqué ! Pour des raisons aussi bien légales que médicales, donc, nous vous conseillons vivement de sortir couvert(e)s. Et les enfants n’ont pas besoin de jeter leur casque au sol dès que la douzième bougie se plante sur un gâteau !

Laisser un commentaire