Pourquoi le vélo électrique séduit-il autant les Français ?

Vous vous demandez pourquoi le vélo électrique séduit autant les Français ? Nous nous sommes justement penchés sur la question. Dans les lignes à venir, découvrez les atouts de ce moyen de transport moderne et écologique, dont les ventes ont décollé ces dernières années.

1. L’importance croissante du souci écologique

Le XXe siècle a été celui d’une certaine forme « d’éveil » par rapport à la question écologique, même si certains diront sûrement qu’il est arrivé un peu tard. Dans cette mouvance, les moyens de transport plus respectueux de l’environnement ont commencé à se faire une place de choix dans le cœur des Français.

Certes, le vélo classique est encore plus écologique que le vélo électrique, puisqu’il ne suppose la consommation d’aucune énergie (si ce n’est la vôtre !). Toutefois, cela reste une option bien plus verte que l’automobile ou la moto.

2. Un moyen d’éviter les transports publics

La crise sanitaire du COVID19 a poussé de plus en plus de Français à opter pour le vélo électrique, préférant ne pas se mêler à la foule dans les transports publics. Cela peut venir…

  • De la peur d’être contaminé(e)
  • D’une volonté de s’échapper de cette ambiance parfois oppressante qui règne aux heures de pointe
  • D’un moyen d’esquiver le port du masque, pour les plus réfractaires

Au-delà de ces questions très actuelles, le vélo électrique, contre toute attente, peut apparaître comme un bon calcul sur le moyen et long terme, d’un point de vue financier. Certes, il faut investir une certaine somme à l’origine. Mais petit à petit, et parce que ces engins peuvent « tenir » plusieurs années, leur utilisation et leur entretien se révélerait quand même moins chère qu’un abonnement annuel, par exemple.

3. Une maximisation du confort d’utilisation

Souvent, ceux qui décident d’utiliser le vélo comme moyen transport principal réfléchissent rapidement à se tourner vers les moutures électriques. En effet :

  • L’utilisation d’un vélo traditionnel peut s’avérer fatigante, surtout après une longue journée de travail. Le vélo électrique, lui, apporte une aide qui rend les déplacements bien plus agréables.
  • Certains n’ont pas peur de l’effort… mais en subissent fatalement les conséquences. Arriver au travail en sueur, ce n’est pas forcément très judicieux.
  • Le vélo électrique est généralement plus résistant que son ancêtre. Toutefois, cela ne doit pas vous empêcher de le faire réviser régulièrement.

4. Une promotion gouvernementale efficace

Certains partis politiques tiennent à mettre l’accent sur une utilisation toujours plus large du vélo, tendant à remplacer autant que possible celle des véhicules polluants. Cela s’étend évidemment aux modèles électriques. Par ailleurs, afin de promouvoir ce moyen de locomotion  « vert », certaines préfectures proposent des subventions. Renseignez-vous auprès de votre administration locale pour savoir si vous y êtes éligible.

5. Une mobilité facilitée (dans certains cas)

Évidemment, si vous souhaitez voyager de Paris à Marseille, les chances pour que vous arrivez à destination plus rapidement en vélo électrique sont… nulles. En revanche, au centre-ville, la donne peut changer. Certes, vous devez respecter la signalisation comme les automobilistes. Oui, une voiture est techniquement plus véloce.

Mais s’il y a bien un cauchemar auquel vous ne serez pas confronté, c’est celui de trouver une place. Votre mobilité s’en voit augmentée. De même, certaines artères inaccessibles en voiture peuvent être empruntées grâce à votre vélo électrique.

6. Des promenades plus agréables

Ceux qui n’aiment vraiment pas fournir des efforts sur leur deux-roues mais qui souhaitent flâner dans la campagne seront sans doute ravis de passer au vélo électrique. Attention : sa plus-value ne s’applique pas aux grosses randonnées, puisqu’il vous faudra forcément recharger l’engin à un certain moment. Mais pour les petites et moyennes distances, il y a de quoi profiter du paysage sans baigner dans la sueur.

À NOTER

Non, un vélo électrique n’est pas inutilisable lorsque la batterie est déchargée ! Il peut continuer à rouler, mais offre alors un confort analogue à celui d’une bicyclette « à l’ancienne ». Attention cependant à une petite nuance. Les vélos électriques sont toujours plus lourds. Vous risquez donc de peiner si vous n’avez pas (ou plus) l’habitude de conduire sans aide !

Le vélo électrique et les Français : que faut-il retenir ?

Le vélo électrique a tout pour plaire. C’est un moyen de transport écologique, pratique et élégant. Il offre une alternative intéressante aux vélos sans batterie, permettant d’essuyer des distances longues… sans avoir besoin d’essuyer son front par la même occasion ! Alors que ce soit pour des raisons pratiques, économiques ou tout simplement pour la joie de se mouvoir autrement… réfléchissez à l’achat d’un vélo électrique !

Laisser un commentaire