À quel âge peut-on apprendre à faire du vélo ?

Il est normal, pour un parent par exemple, de se demander à quel âge on peut apprendre à faire du vélo. Puisque cette question préoccupe souvent les internautes, nous nous sommes soigneusement renseignés. Voici notre verdict.

Avant de vouloir apprendre à un enfant comment se servir d’un vélo, encore faut-il savoir s’il a le droit de monter en selle !

  • C’est à partir de trois ans qu’il est possible de conduire son premier deux-roues. Évidemment, il faut trouver un modèle spécial, de taille correspondante, qui sera équipe de petites roues supplémentaires. Pour le vélo servant au BMX, il faudra attendre un peu !
  • Concernant la présence d’un enfant en tant que « passager », il n’y a pas d’âge minimum. En revanche, il est impératif de bien sécuriser ces jeunes gens. Le port du casque doit se conjuguer à un solide système d’attache.

Quel est l’âge idéal pour apprendre à faire du vélo ?

Concernant l’âge où il devient possible d’apprendre à conduire une bicyclette, cela dépend de plusieurs facteurs. Ils tiennent aussi bien de la psychologie que de la psychomotricité.

Certains enfants, particulièrement précoces, sauront rapidement prendre le guidon en main. D’autres auront besoin d’un temps supplémentaire. Évidemment, il ne faut pas brusquer la transition entre le vélo « à petites roues » et le vélo classique pour enfant.

Dans tous les cas, nous pensons que cinq ans est un bon âge pour se lancer. À ce stade-là, la jeune fille ou le jeune homme auront eu un certain temps pour développer leurs capacités motrices et affiner leur perception de l’environnement.

À lire aussi  Est-ce que le vélo d'appartement fait maigrir?

Si la famille compte un expert en la matière, cela peut favoriser le processus de découverte.

Et pour le vélo électrique ?

Les petits – et même les jeunes adolescents – n’ont absolument pas le droit de se servir d’un vélo électrique ! La loi française fixe à 14 ans l’âge légal pour monter sur un tel engin. Avant cela, seuls les vélos classiques sont autorisés. En tout cas, nous vous conseillons vraiment de faire découvrir la mouture sans batterie aux enfants, en amont, avant qu’ils puissent circuler en vélo électrique.

C’est le meilleur moyen d’apprendre avec prudence, d’aborder les routes sans aller trop vite. Mais évidemment, chacun choisit son approche.

Le bon âge pour monter sur un vélo : quelques informations bonus… et notre bilan

Le moment où un enfant découvrira les joies du cyclisme dépend de plusieurs facteurs. L’endroit où vous vivez est à prendre en compte. Un petit coin perdu dans la campagne présente moins de risque, forcément, que les abords d’une cité fourmillant d’automobiles.

Dans tous les cas, il faut tenir compte des spécificités de chacun(e). La personnalité et l’aisance au moment de réaliser certains mouvements viennent influencer, disons, le moment de se mettre en selle. L’important est de ne pas brusquer le cycliste en herbe. De le guider dans chaque étape. Et, bien sûr, de le mener progressivement vers l’autonomie

Laisser un commentaire