Comment choisir son VTT ?

Choisir un VTT peut s’avérer beaucoup plus compliqué qu’en apparence. Avec la quantité impressionnante de variables à gérer pour faire le choix optimal, vous aurez vite fait de vous retrouver complètement « largué ». Si par contre, les bons critères sont visés pour effectuer un choix, il ne fait aucun doute que vous serez satisfait du résultat. Découvrez ces critères clés à considérer pour bien choisir son vélo.

Le prix du vélo VTT

Le prix est probablement le facteur le plus important à considérer dans le choix d’un VTT. En effet, le tout n’est pas de choisir un vélo pour ensuite se sentir frustré de ne pouvoir se l’offrir. Le pire, c’est que procéder ainsi risque fortement de vous aveugler sur les autres options qui vous sont disponibles.

Vous passez peut-être à côté d’un « bon plan VTT » unique en son genre, ou, plus simplement, d’une offre de vente de VTT d’occasion parfaite pour votre profil ! Bien que le consensus général penche plutôt pour l’achat d’un bien neuf et cher — pour éviter toutes mauvaises surprises plus tard — il n’est pas prouvé qu’acheter selon d’autres méthodes se conclut inévitablement en dégâts financiers. Acheter un vtt d’occasion serait même l’opportunité de s’équiper à moindre prix, si le matériel proposé est testé et garanti sur plusieurs années.

Le tout en réalité est de choisir le bon fournisseur. Dans le cas où vous auriez des doutes sur le vendeur, n’hésitez pas à vous faire suivre d’un expert.       

Le matériau employé dans la fabrication du cadre

une personne faisant du VTT en automne dans une foret

Le matériau employé dans la fabrication du vélo, et plus spécifiquement de son cadre, doit être choisi avec minutie. Ce critère conditionnera clairement le comportement de votre VTT pendant son utilisation. En clair, la maniabilité du VTT va différer selon le matériau dont le cadre est constitué.

S’agissant de ce critère spécifique, 4 matériaux de prédilection peuvent être proposés :

  • acier ;
  • aluminium ;
  • carbone ;
  • Titane.

Lequel des 4 choisir donc, selon votre budget ? Vos désirs ?

L’acier 

Avec ce matériau, vous vous assurez souplesse et robustesse. Mieux, le prix d’un VTT de ce type de matériau est généralement très abordable et très accessible à pratiquement tous les portefeuilles. Mais, ce n’est pas tout ! Il est également assez élastique et confère donc une aisance à nul pareil aux cyclistes.

Bien qu’il existe des VTT pour lesquels la rigidité de l’acier peut vous laisser perplexe, notez qu’il reste possible d’investir plus pour un cadre plus rigide, gardant sa légèreté aussi épatante.

L’aluminium

S’agissant d’aluminium, il faut dire que, question cadre de VTT, de nombreuses améliorations ont été effectuées sur l’alliage. À présent, vous pouvez disposer de cadres en aluminium moins épais, mais plus lourds.

Deux versions d’aluminium sont même disponibles :

  • le 6061 : reconnu et plébiscité pour sa légèreté ;
  • le 7005 : très apprécié pour sa résistance ;

Vous aimez l’aluminium, mais le poids ne vous convient toujours pas ? Vous pouvez toujours opter pour la fusion de l’aluminium et du scandium ! Vous obtiendrez ainsi près de 15 % de poids en plus.

Le carbone 

Amateur de vélo haut de gamme ? Il n’est probablement plus surprenant pour vous de retrouver du carbone sur des vélos de cette catégorie. Il est certes légèrement plus cher que les autres métaux, mais reste extrêmement apprécié. Il confère de nombreux avantages. L’un des plus intéressants est probablement sa capacité à pouvoir aisément fusionner avec kyrielle d’autres fibres !

Notez néanmoins que, du fait de son style de conception, il est plus adapté aux compétiteurs. En effet, il nécessite plus de force physique et un brin d’aptitudes techniques pour être manié à merveille. Toutefois, si vous désirez d’un VTT rigide, mais léger, cette matière est celle qu’il vous faut.     

Le Titane

S’agissant plutôt du Titane, seuls de très rares concepteurs proposent cette matière. Pourtant, ce type d’alliage confère un confort à nul pareil, une légèreté inespérée et un rendement plus que satisfaisant. En clair, certainement le meilleur alliage dont puisse rêver un passionné de VTT. S’offrir un tel vélo reste néanmoins un choix à opérer avec parcimonie.

Le diamètre des roues du vélo

zoom sur le diametre dune roue de VTT avec une vue zoomee sur le derailleur aux nombreuses vitesses

Également un critère crucial dans le choix de votre VTT de rêve, le diamètre des roues définira de nombreuses autres caractéristiques dudit appareil :

  • dimensions du cadre ;
  • comportement du VTT, etc.

Ici encore — en tant que personne adulte — vous aurez le choix entre 3 différentes tailles de roues : le 26″, le 27,5″/27,5+ et le 29″.

Le 26″

Cette taille de roue pour les VTT est considérée comme en pleine disparition. En effet, elle de moins en moins appréciée des cyclistes, mais reste une option raisonnable pour les vélos de taille moyenne. Bien que peu répandue, la plupart des concessionnaires continuent d’en proposer.  

Le 27,5″/27,5+

C’est le juste milieu du 26″ et du 29″ et en même temps, la taille de roue proposant le meilleur équilibre pour un VTT. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles ce modèle est généralement installé sur les vélos électriques.

Mieux, avec sa déclinaison de 27,5+, vous pourriez installer des roues avec une largeur de 3″. Vous perdrez peut-être en rendement, mais la motricité et le confort devraient largement compenser ce défaut.

Le 29″  

Ici, c’est le sommet de la puissance ! Ces roues sont parfaites pour tout cycliste amateur de vitesse, qui désire également un appareil pour des exercices de franchissement. Ce modèle de roue est extrêmement apprécié, et pour cause ! Il est plutôt facile de s’enticher de l’aisance procurée sur ces roues, surtout pour un sportif.      

Notez aussi qu’il est pratiquement impossible d’installer des roues sur un cadre non adapté à la taille desdites roues. Il suffit généralement de choisir la taille de roue désirée avant de s’attaquer au cadre.

La cinématique du VTT

un VTT blanc et orange avec un casque pose sur les cornes

S’agissant de la cinématique, il suffira de choisir entre le VTT semi-rigide et le VTT tout-suspendu. Dans le premier cas, la suspension est unique et se trouve à l’avant. Aussi, le pédalage est facile à exécuter, sans parler de la légèreté du vélo qui influe fortement sur le faible coût du vélo.

Les VTT tout-suspendus par contre sont plutôt dotés de 2 suspensions (avant et arrière). Ils sont donc plus adaptés aux terrains difficiles à arpenter. Vous vous y attendiez alors probablement : ils sont plus chers que les semi-rigides. Toutefois, il ne fait aucun doute que vous apprécierez leur capacité d’absorption ainsi que la motricité qui va avec.

Une fois votre VTT, vous n’aurez plus qu’à sélectionner une destination pour le pratiquer! Pour ce faire, pourquoi ne pas jeter un oeil à notre top 5 destinations pour faire du VTT en France?

Laisser un commentaire